Pression des réseaux sociaux, prudence des éditeurs, autocensure… Milo Manara s’inquiète de la mort lente de l’érotisme dont il est le chantre depuis un demi-siècle, et revient sur sa série d’hommages aux dames de tous les jours masquées de blanc, dans une longue interview à découvrir dans Casemate 141.

Caissière masquée, pin-up ensoleillée, lectrice cheveux au vent, Indienne automnale ou amatrice de pinard… laquelle de ces belles images remportera la bataille de la couverture de Casemate ? Faites vos jeux, avant la réponse mercredi 2 décembre, chez votre marchand de journaux.

1 COMMENTAIRE

Répondre à julius67 Annuler la réponse.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.