Alors qu’il faudra attendre un peu plus longtemps qu’annoncé le dernier tome de Mattéo, Jean-Pierre Gibrat est la vedette d’une vente d’originaux. L’occasion d’évoquer leur importance dans les revenus des auteurs, son travail, les réactions des lecteurs et lectrices, et les choix déchirants que font parfois certains acheteurs…

Laquelle de ces belles images remportera la bataille de la couverture ? Faites vos jeux, avant la réponse samedi 29 mai, chez votre marchand de journaux.

4 Commentaires

  1. La deuxième avec Jeanne à l’intérieur d’un café ou d’un restau. En attendant que ce sera à nouveau possible pour nous, d’en franchir le seuil ! En tout cas, quelque soit la couverture qui aura été sélectionnée, elle met en appétit avec l’affaire des parodies de Tintin égaré sur les toiles d’Edward Hopper.

  2. La deuxième en effet avec Jeanne, personnage élégant. Élégants aussi les dessins de Gibrat. Pour Tintin, j’espère que cette fois les ayants droit sont plus souples que lors de l’affiche pour un festival illustrée par Lepage.

Répondre à Serge Annuler la réponse.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.